Programmes

Leadership de la réponse au VIH à travers la responsabilisation

« Conduire la réponse du VIH à travers la responsabilisation pour réaliser l’accès universel à la prévention, au traitement, aux soins et soutien du VIH »

Le programme Leadership de la réponse du VIH à travers la responsabilisation, basé sur le principe GIPA1, vise à renforcer, développer et reconstituer le leadership du VIH et à tenir les gouvernements et les décideurs comptables de leurs engagements et des décisions prises en vue de réaliser l’accès universel à la prévention, au traitement, aux soins et soutien du VIH (accès universel).

La réalisation de l’accès universel nécessite une riposte coordonnée impliquant des acteurs multiples et divers. La société civile (SC), avec notamment les réseaux de personnes vivant avec le VIH (PVVIH) au centre, joue un rôle de leadership essentiel dans la réalisation des objectifs-cibles nationaux et internationaux. A travers son travail et ses liens avec les communautés (notamment les populations clés), la société civile apporte une perspective unique sur les barrières à l’accès des services du VIH et est souvent mieux placée pour offrir des recommandations basées sur des preuves concernant ce qui doit être fait pour lever ces barrières.

The Global Network of People Living with HIV (GNP+) [Le Réseau mondial des personnes vivant avec le VIH] et la Campagne mondiale contre le SIDA (WAC) animent un programme quinquennal en partenariat avec les réseaux nationaux de PVVIH et la société civile dans onze pays à travers le monde, en vue d’appuyer les processus nationaux de réalisation de l’accès universel par:

  • le soutien aux réseaux nationaux de PVVIH pour conduire la recherche visant à développer une base de preuves et renforcer leur participation aux processus et aux mécanismes nationaux et régionaux ;
  • l’organisation de plateformes communes de campagnes de la SC, équitables et inclusives, en vue d’appuyer une coordination et une participation renforcées de la société civile au développement de campagnes, de plaidoyer et de lobbying basés sur des preuves en vue de générer un changement de politique pour des ripostes améliorées au VIH.

Ainsi sous la supervision du Directeur Exécutif de AfriCASO, Mme Khady Fam Tall a en charge la coordination de la mise en œuvre du plan de plaidoyer de la plateforme de société civile du projet LTA qui vise à promouvoir le leadership des PVVIH à travers la responsabilisation pour la période d’octobre 2012 à mai 2013.